Procès Verbal de ROUCHER, CHÉNIER, autres.
Index 1
 

Transcription - English

N. 969 150 C. 1st repertoire

TRIAL PROCEEDINGS

From the meeting of the Revolutionary Criminal Tribunal, established by the law of March 10, 1793, and in virtue of the law of April 5 of the same year, taking place in Paris, at the Palais de Justice.

7 Thermidor, Year Two of the French Republic, one and indivisible, nine o’clock in the morning.

The audience open to the public, the Tribunal, composed of the citizens: Pierre André Coffinhal, vice president Gabriel Deliège Antoine Marie Maire And Jean Baptiste Antoine Felix (judges)

Liendon public prosecutor, and Commissioner de Neirot, clerk. The citizens Girard, Laurent, Despreaux, Magnien, Feneaux, Potraits, Menière, Specht, and Devezé entered;

Jurors: then introduced to the bar, free and without shackles, and placed in such a way that they could be seen and heard by the Tribunal and the spectators, Roucher, Chénier, Simon femme Maillet, Trenk, Montalembert, Houdetot, Gastel, Montcrif, Bessuéjouls-Roquelaure, Créqui-Monmorency, Docly, Serre (Sers), Dassy (d’Assy), Constant, Buquet (Bucquet), Maldagne (Maldagnes), Auphant, Megnier, Voyot (Voyau) et Sello (Sellos) the assused;

Then the witnesses of the public prosecutor were similarly introduced.

The President, in presence of the entire courtroom, composed below, read to the said jury members the following sermon: “Citizen, you swear and promise to examine, with the most scrupulous attention, the charges brought against the present accused before you, just named, to communicate with no one until your declaration; to not be influenced by hate or maliciousness, nor fear or affection; to make your decision following the charges and the means of defense, and following your conscience and your personal convention, with the impartiality and firmness that convene to a free man.” After having delivered this sermon, the said jury members took their seats in the interior of the courtroom, facing the accused and the witnesses.

The president told the accused that they could be seated; after which, he asked them their names, ages, professions, residences, and places of birth.

To which they responded, “I call

1. Jean Antoine Roucher, man of letters, forty eight years old, born in Montpellier, Department of Hérault, living in Paris, rue des Royers n°24.

2. André Chénier: thirty-one years old, born in Constantinople, man of letters, ex adjacent General and Brigadier for Dumouriez, living rue de Clery.

3. Louise Elisabeth Gabriel Matis-Semon, wife of Maillet: ex noble, forty-eight years old, born in Orbec, department of Calvados, living at Girardet commune, department of Calvados.

4. Frederik Trenk: ex Prussian baron, born in Prussia, living in Paris, rue de Clery, Colonial House.

The president warned the accused to be attentive to what they were about to hear, and he ordered the clerk to read the charges. The clerk did the said reading at a high and intelligible voice. The president said to the accused: “Here is what you are accused of; you will hear the charges brought against you.”

Transcription - Français

N. 969 150 C. 1er Répertoire.

PROCÈS-VERBAL

De la séance du Tribunal-Criminel-Révolutionnaire, établi par la Loi du 10 mars 1793, et en vertu de la Loi du 5 avril de la même année, séant à Paris, au Palais de Justice

Du Sept Thermidor De l’an second de la République Française, une et indivisible, neuf heures du matin.

L’audience ouverte au public, le Tribunal, composé des citoyens Pierre André Coffinhal, Vice Président Gabriel Deliège Antoine Marie Maire Et Jean Baptiste Antoine Felix (juges)

Liendon accusateur public, et de Neirot Commissaire, greffier. Sont entrés les citoyens Girard, Laurent, Despreaux, Magnien, Feneaux, Potraits, Menière, Specht, et Devezé ;

Jurés de jugement : ensuite ont étee introduit à la barre libre et sans fers, et placé de manière qu’il étoi vu et entendu du Tribunal et des auditeurs, Roucher, Chénier, Simon femme Maillet, Trenk, Montalembert, Houdetot, Gastel, Mon[t]crif, Bessuéjouls-Roquelaure, Créqui-Montmorency, Dolcy, Serre (Sers), Dassy (d’Assy), Constant, Buquet (Bucquet), Maldagne (Maldagnes), Auphant, Megnier, Voyot (Voyau) et Sello (Sellos) accusé ; Ensuite les témoins de l’Accusateur public ont été pareillement introduits.
Le Président, en présence de tout l’auditoire, composé comme ci-dessus, a fait prêter auxdits jurés à chacun individuellement le serment suivant : « Citoyen, vous jurez et promettez d’examiner avec l’attention la plus scrupuleuse, les charges portées contre tous les accusé[s], présent[s] devant vous (ci-devant nommés) de ne communiquer avec personne jusqu’après votre déclaration ; de n’écouter ni la haine ou la méchanceté, ni la crainte ou l’affection ; de vous décider d’après les charges et moyens de défense, et suivant votre conscience et votre intime conviction, avec l’impartialité et la fermeté qui conviennent à un homme libre. » Après avoir prêté ledit serment, lesdits jurés se sont placés sur leurs sièges dans l’intérieur de l’auditoire, en face des accusés et des témoins.

Le Président a dit aux accusés qu’ils pouvaient s’asseoir ; après quoi, il leur a demandé leurs noms, ages, profession[s], demeure[s], et le[s] lieu[x] de naissance.

A quoi il[s] ont répondu « J’appelle

1. Jean Antoine Roucher, homme de lettres, agé de quarante huit ans, né à Montpellier, Département de l’Hérault, demeurant à Paris rue des Royers n. 24.

2. André Chénier : agé de trente un ans, né à Constantinople, homme de lettres, ex adjudant Général et chef du Brigade pour Dumouriez demt rue du Clery

3. Louise Elisabeth Garbriel Matis-Simon femme Maillet : ex noble agée de quarante huit ans, née à l’Orbec, département du Calvados, demt à la commune de Girardet, Département du Calvados.

4. Frederik Trenk : ex baron prussien, né en Prusse, demt à Paris rue de Clery, Maison des Colonies.

Le président a averti les accusé[s] d’être attentif à ce qu’ils allaient entendre, et il a ordonné au greffier de lire l’acte d’accusation. Le greffier a fait ladite lecture à haute et intelligible voix. Le président a dit aux accusé[s] : « Voilà de quoi vous êtes accusé[s] ; vous allez ententre les charges qui vont être produites contre vous. »

Document


Original Catalog ID: W431.969
Original Title:
Language: French(fra)
Freeform Metadata:

Toggle Information Display